« Sauts de mouton » kinois: libération du DG belge de la première banque privée de RDC

« Sauts de mouton » kinois: libération du DG belge de la première banque privée de RDC

Le directeur général belge de la première banque privée en République démocratique du Congo (RDC), Thierry Taeymans, a été remis en liberté vendredi, une semaine après son placement en détention provisoire, dans le cadre d’une vaste enquête anti-corruption, a indiqué sa banque. « Rawbank annonce la remise en liberté provisoire de son directeur général, monsieur Thierry Taeymans », a indiqué l’établissement financier dans un communiqué.

La Rawbank remercie « la justice congolaise pour son travail de recherche de la vérité », et « déplore les nombreuses désinformations qui ont circulé dans certains médias ».

La Rawbank et son DG sont soupçonnés de complicité de détournement de fonds publics destinés à financer les grands chantiers lancés par le nouveau chef de l’Etat il y a un an, dont la construction de sept ponts routiers à Kinshasa pour alléger les bouchons aux grands carrefours de la capitale (appelés les « sauts-de-mouton » par les Kinois) et de logements sociaux.

Deux autres entrepreneurs étrangers – le Libanais Jamal Sammih et l’Américain David Blattner – ainsi que le patron congolais d’une entreprise publique ont été placés en détention provisoire dans le cadre de cette enquête qui doit marquer le « renouveau de la justice » d’après les autorités.

La Rawbank est la première banque de la RDC, avec 1.800 collaborateurs, 400.000 clients et un total du bilan de 1,7 milliard de dollars en 2018.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos