RDCongo: premier décès dû au coronavirus à Kinshasa

RDCongo: premier décès dû au coronavirus à Kinshasa

Par  Marie-France Cros

Kinshasa a enregistré son premier décès dû  à un cas déclaré de coronavirus. Il s’agit du frère de la ministre de l’Économie, qui avait été placé en quarantaine à l’hôpital du Cinquantenaire.

Son décès, dû à « des complications respiratoires », est survenu vendredi soir. Selon le ministre congolais de la Santé, le Dr Eteni Longondo, il y avait samedi matin 23 cas connus d’infection au coronavirus au Congo ; 22 sont des Congolais, un est camerounais.

Le disparu, âgé d’une quarantaine d’années, était rentré de France, il y a pu. Le Dri Didier Bandubola était le frère et le directeur de cabinet adjoint de la ministre de l’Économie, Acacia Bandubola. Celle-ci a été placée en quarantaine cette semaine avec son époux après que le couple eut été testé positif au coronavirus. La ministre était rentrée le 10 mars d’un voyage en France.

Mme Bandubola avait participé au conseil des ministres du 13 mars, présidé par le chef de l’État, Félix Tshisekedi. Ce dernier, selon Politico.cd, avait ordonné le dépistage de tous les membres du gouvernement.

Bonne nouvelle, en revanche pour le premier patient détecté positif au Congo, à son arrivée de France : selon le ministre de la Santé, il devrait sortir bientît de l’hôpital.  

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos