Des communes belges et congolaises affinent leur coopération

Des communes belges et congolaises affinent leur coopération

Les communes wallonnes et bruxelloises engagées dans la coopération avec des communes congolaises estiment que l’accent doit être mis sur le renforcement des initiatives incitant les citoyens africains à déclarer les décès des membres de leur famille auprès de leur administration communale. La numérisation des services Population et État civil de ces communes constitue une autre priorité, estiment les représentants politiques et administratifs d’une bonne quarantaine de ces communes belges, qui ont rencontré leurs homologues congolais pendant trois jours au cours d’une « plateforme d’échanges » réunie à Namur et à Bruxelles. A l’issue des ces rencontres, les mandataires politiques des communes de Cour-Saint-Etienne, Ixelles, Woluwe-Saint-Lambert et Kasa-Vubu ont souligné que la coopération entre services administratifs belges et congolais débouche sur des réalisations telles que la construction et l’aménagement de locaux communaux, maisons de quartier, bibliothèques ou encore l’organisation de recensements de la population ou autres initiatives incitant la population locale à entretenir des relations avec leur commune.

C’est dans ce contexte que les participants aux ateliers de la plateforme se sont concentrés cette semaine sur les initiatives permettant de généraliser l’enregistrement des décès dans les communes partenaires de RDC, tout comme c’est déjà le cas pour les naissances par exemple ou l’inscription aux registres de la population. Pour leur part, les communes wallonnes et bruxelloises concernées devront accentuer leurs efforts d’aide à la numérisation de ces données, estiment les participants.

Nées en 2004, les premières initiatives de coopération internationale au niveau communal sont actuellement regroupées dans un programme couvrant la période 2017-2021. Il constitue un instrument de la politique fédérale de Coopération belge au développement. Outre la République Démocratique du Congo, il concerne aussi le Maroc, le Sénégal, le Bénin et le Burkina Faso. Pour la Wallonie et la Région de Bruxelles-Capitale, ce programme est conçu et géré conjointement par l’Union des Villes et Communes de Wallonie et Brulocalis, son pendant bruxellois.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos