RDC : La prison centrale de Beni attaquée à son tour

RDC : La prison centrale de Beni attaquée à son tour

L’épidémie d’évasions, commencée avec celle de plus de 4000 détenus de la prison centrale de Makala, le 18 mai, se poursuit au Congo.

Dimanche matin, indique une source de La Libre Afrique.be à Beni, la prison centrale de la ville, important centre commercial du Nord-Kivu, a été attaquée par des inconnus en nombre et assez fortement armés.

Maï maï et ADF-Nalu?

Selon la population locale, il s’agirait de Maï Maï (bandes armées congolaises) et de quelques ADF-Nalu, insurgés ougandais qui vivent au Nord-Kivu depuis de longues années et sont accusés par Kinshasa d’être responsables des massacres qui ensanglantent régulièrement la région depuis la fin 2014.

La quasi-totalité des détenus se sont évadés. « On parle de 930 évadés sur 966 prisonniers recensés », indique notre source. La Voix de l’Amérique parle de 14 morts.

Cette nouvelle évasion survient alors que se poursuit à Béni le procès, devant un tribunal militaire, de membres des ADF-Nalu. Mais les inculpés sont disséminés dans différents cachots pour éviter qu’ils se retrouvent et pour des raisons de sécurité, ajoute notre source. Ce dimanche matin, l’auditeur militaire, le général Timothée Munkutu, s’était déplacé pour Kinshasa.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos