RDC : Mort du général Kahimbi, appel à la prudence à Kinshasa

RDC : Mort du général Kahimbi, appel à la prudence à Kinshasa

Le général Delphin Kahimbi, chef d’état-major adjoint des FARDC et à la tête des renseignements militaires du pays, est décédé ce vendredi 28 février. L’homme faisait l’objet d’une enquête interne depuis queues jours et avait été auditionné jeudi.

La cause du décès est encore inconnue. Son épouse a confirmé sa mort chez nos confrères de Jeune Afrique.

Si la piste du suicide est avancée par certains membres de la Kabilie, d’autres évoquent le fait que le général aurait fait un malaise lors de son audition. Il serait ensuite rentré chez lui où il aurait succombé pendant la nuit. Des collaborateurs du général confirment qu’il serait mort à son domicile.

RDC : Le général Delphin Kahimbi suspendu, une réponse aux demandes américaines?

Le flou est donc total sur les causes de ce décès. Mais certains postes diplomatiques de Kinshasa ont mis en garde leurs ressortissants, les appelant à la plus grande prudence après ce décès.

« D’autres hauts gradés ont été convoqués à Kinshasa pour audition », nous explique une source kinoise. « Plusieurs de ces militaires convoqués ont refusé de répondre à l’appel ». 

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos