Burundi: tirs nourris à Muyira, proche de Bujumbura

Burundi: tirs nourris à Muyira, proche de Bujumbura

Par Marie-France Cros.

Plusieurs sources au Burundi ont signalé à La Libre Afrique.be que des tirs nourris avaient été entendus, mercredi à la mi-journée, à quelques km à peine du centre-ville de Bujumbura. Les opinions divergent, cependant, à l’heure de les expliquer.

Les tirs auraient été échangés par des policiers « tombés » sur un groupe de jeunes gens armés près de Muyira, dans la province de Bujumbura rural, à 5 ou 6 km à vol d’oiseau du centre-ville de l’ancienne capitale du Burundi. On ignore s’ils ont fait des victimes.

Au sein du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, on assure qu’il s’agit de militants armés du CNL, le parti du principal rival du CNDD-FDD aux élections de mai prochain, Agathon Rwasa, choisi dimanche dernier pour le candidat à la présidentielle de son parti et qui est notoirement beaucoup plus populaire que le candidat officiel. Le CNL fait l’objet, depuis des mois, de la vindicte particulière des autorités CNDD-FDD et de la milice de celui-ci, les Imbonerakure. D’aucuns pensent qu’il s’agit d’un montage destiné à suspendre la campagne électorale du CNL, voire de pouvoir l’écarter des scrutins. Bujumbura-rural est un fief CNL.

https://afrique.lalibre.be/37594/burundi-hrw-denonce-la-disparition-de-dizaines-dopposants-politiques-au-burundi/

Un autre source parle de vrais rebelles, désireux, en harcelant les forces du régime Nkurunziza, de démontrer que celle-ci n’est pas capable de neutraliser la guérilla et que le régime est en fin de course.

 https://afrique.lalibre.be/44946/burundi-la-presidentielle-de-2020-aura-t-elle-lieu/

Que pensez-vous de cet article?