L’aide humanitaire belge en grande partie destinée à la Syrie et la région des Grands Lacs

L’aide humanitaire belge en grande partie destinée à la Syrie et la région des Grands Lacs

La Belgique a mobilisé 169,8 millions d’euros d’aide humanitaire l’année dernière, un montant similaire à celui de 2018. La majeure partie du financement a été accordée au Moyen-Orient – à la Syrie essentiellement – et à la région des Grands Lacs, en Afrique de l’Est, indique mardi le SPF Affaires étrangères, compétent pour la Coopération au développement. Dans le détail, le Moyen-Orient a absorbé la majeure partie du financement humanitaire (56,4 millions), la Syrie bénéficiant de près de la moitié des fonds attribués à la région (25,4 millions d’euros), suivie des Territoires Palestiniens occupés (9,5 millions d’euros), du Yémen (7,9 millions d’euros) et de l’Irak (7,2 millions d’euros).

Plus de 28,5 millions d’euros ont également été affectés à la région des Grands Lacs, avec un accent particulier sur la République démocratique du Congo (14,2 millions d’euros).

Dans la région du Sahel, en proie à des conflits armés qui poussent des millions de personnes à fuir, l’aide humanitaire s’est élevée à 18,3 millions d’euros.

La Belgique accorde son aide via différents canaux: les contributions au budget général d’organisations humanitaires internationales (30 millions d’euros), les fonds humanitaires flexibles (70 millions d’euros), les programmes pluriannuels pour les crises complexes (24,7 millions d’euros) et les projets humanitaires en réponse à des crises oubliées (45,2 millions d’euros).

L’année dernière, les fonds flexibles ont capté une part grandissante du budget (58%). « Un financement humanitaire plus flexible et pas nécessairement réservé à une affectation spéciale permet à nos partenaires humanitaires sur le terrain d’agir beaucoup plus rapidement », explique le ministre en charge de la Coopération au développement, Alexander De Croo.

Les ONG belges et internationales ont reçu 20 millions d’euros, soit 12% du budget.

En 2018, la Belgique avait accordé 170 millions d’euros d’aide humanitaire, un montant essentiellement consacré à la catastrophe humanitaire dans et autour de la Syrie ainsi qu’en République démocratique du Congo (RDC).​

Que pensez-vous de cet article?