FlixBus veut étendre son réseau au Royaume-Uni, au Portugal et vers le Maroc

FlixBus veut étendre son réseau au Royaume-Uni, au Portugal et vers le Maroc

La compagnie allemande d’autocars interurbains FlixBus a annoncé jeudi le développement cette année de réseaux intérieurs en Grande-Bretagne et au Portugal, ainsi que le lancement dès mardi de liaisons directes entre la France et le Maroc. « Après les lignes internationales, développer un réseau domestique représente la prochaine étape vers une offre totalement intégrée pour les consommateurs au Royaume-Uni », qui est « un marché mature pour les trajets en cars », a indiqué André Schwämmlein, cofondateur de FlixBus, dans un communiqué.

FlixBus envisage parallèlement de lancer un réseau national au Portugal, tout en renforçant l’offre internationale depuis ce pays « particulièrement en direction de la France », selon le communiqué.

FlixBus annonce aussi le lancement à partir de mardi « des liaisons directes entre 27 villes françaises et 9 villes marocaines telles que Marrakech, Casablanca, Fès ou Tanger ».

Le groupe munichois, qui évoque également « la conquête de nouveaux marchés en Amérique du Sud et en Asie », a transporté l’an dernier dans ses autocars verts 62 millions de personnes dans 30 pays (+37% par rapport à 2018).

FlixMobility, la société qui chapeaute FlixBus, a aussi lancé des lignes de trains -sous la marque FlixTrain- en Allemagne en 2018 et compte arriver sur les voies ferrées suédoises cette année.

En France, le groupe a annoncé son intention de faire circuler des trains classiques sur les liaisons Paris-Bruxelles, Paris-Lyon, Paris-Nice, Paris-Toulouse et Paris-Bordeaux à partir de 2021.

La décision de se lancer, ou pas, devrait être prise avant la fin mars.

FlixMobility a également lancé en décembre un service de covoiturage moyenne et longue distance, appelé FlixCar.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos