RDC: au moins quinze morts dans des combats entre milices rivales au Nord-Kivu

RDC: au moins quinze morts dans des combats entre milices rivales au Nord-Kivu

Au moins quinze civils ont été tués lundi lors de combats entre deux groupes armés dans la province du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), ont rapporté mardi des médias congolais, citant des sources locales. Les combats ont opposé des membres du groupe Nyatura, prétendant défendre les communautés locales hutu congolaises, à des miliciens du groupe Nduma Défense du Congo-Rénové (NDC-R) dans le village de Nyange, en territoire de Masisi, une localité située au nord-ouest de Goma, le chef-lieu de la province, selon le site d’information Actualité.cd.

Certaines victimes ont été achevées à la machette et avec des tirs d’armes à feu, ont précisé des sources locales.

« Ils sont entrés dans l’avant-midi de ce lundi et ont tué à la machette des femmes et les hommes. Ils ont également pillé nos bétails et plusieurs autres biens de valeurs. Nous appelons les forces loyalistes à intervenir puisque nous craignons les représailles de NDC-R », a dit le président de la jeunesse de la localité Kahira, Harerimana Jackson, à Actualité.cd.

Selon le projet « baromètre sécuritaire du Kivu » (Kivu Security Tracker, KST) piloté conjointement par l’ONG Human Rights Watch (HRW) et le Groupe d’études sur le Congo (GEC) de l’Université de New York, quatorze civils ont péri dans cette attaque.

La localité attaquée était sous contrôlée par la milice NDC-R.

Densément peuplé et riche en ressources, l’est de la RDC subit guerres, violences des groupes armés, enlèvements, exactions, viols, actes de banditisme… depuis la fin du génocide des Tutsi au Rwanda voisin en 1994 et le renversement du maréchal Mobutu Sese Seko en mai 1997.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos