La Défense autorise du fret humanitaire dans l’avion gouvernemental pour Kinshasa

La Défense autorise du fret humanitaire dans l’avion gouvernemental pour Kinshasa

L’avion qui emmènera mercredi à Kinshasa une délégation gouvernementale emmenée par la Première ministre Sophie Wilmès transportera également plus de deux tonnes de matériel humanitaire destiné à la population congolaise, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Le ministère de la Défense a en effet autorisé deux ONG reconnues par la Coopération au développement à embarquer du fret entre Bruxelles et la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), a indiqué un porte-parole militaire à l’agence Belga.

Il s’agit de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, qui porte le nom de l’épouse du président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, et du Benelux Afro Center (BAC), une ONG basée à Berchem-Sainte-Agathe et issue de la diaspora africaine de Bruxelles, a précisé le porte-parole militaire.

Les deux cargaisons pèsent respectivement 1,7 tonne et 950 kilos, a affirmé un responsable de BAC.

Elles prendront place à bord de l’avion – un Airbus de la compagnie portugaise Hi Fly – emmenant Mme Wilmès (MR), le vice-Premier ministre et ministre des Finances et de la Coopération au développement, Alexander De Croo (Open Vld), et le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et du Commerce extérieur, Pieter De Crem (CD&V) pour une visite de trois jours en RDC.

BAC avait déjà acheminé du matériel médical (lits, matelas, fauteuils roulants) à la RDC lors de l’escale en novembre dernier du navire de commandement et de soutien logistique de la Marine belge, le A960 Godetia, au port de Boma, dans l’ouest du pays.

Cette visite avait marqué le reprise de la coopération militaire entre la Belgique et son ancienne colonie, interrompue en 2017 sur fond de grave crise diplomatique entre les deux pays en raison de reports des élections générales en RDC.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos