Coronavirus – La RDC appelle ses ressortissants à « s’abstenir » de se rendre en Chine

Coronavirus – La RDC appelle ses ressortissants à « s’abstenir » de se rendre en Chine

En proie à une épidémie d’Ebola, la République démocratique du Congo a appelé ses ressortissants à « s’abstenir » jusqu’à nouvel ordre de se rendre en Chine d’où est parti le nouveau coronavirus, dans un communiqué gouvernemental lu samedi à la télévision publique. « Les Congolais sont invités à s’abstenir de voyager pour la Chine jusqu’à nouvel ordre », a déclaré le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement David-Jolino Diwampovesa Makelele.

Un comité multisectoriel de suivi de l’évolution du nouveau coronavirus a été mis en place. Il est composé des ministres de la Santé, des Affaires étrangères, du Transport et des Affaires sociales, a précisé le porte-parole.

Ce comité examinera entre autres « la possibilité de rapatriement des compatriotes présentement en Chine qui pourraient être exposés au risque de contamination », a indiqué le porte-parole du gouvernement.

La RDC lutte contre une nouvelle épidémie d’Ebola – la dixième sur son sol depuis 1976- qui s’est déclarée en août 2018.

Au total, 2.244 personnes sont mortes dans cette épidémie de fièvre hémorragique qui touche les provinces du Nord-Kivu (est) et de l’Ituri (nord-est).

La Chine est l’un des principaux partenaires commerciaux de la RDC. Il n’y a pas de vol direct entre les deux pays. La majorité de commerçants congolais qui s’approvisionnent en Chine, particulièrement ceux de provinces de l’Est du pays, empruntent la compagnie Ethiopian ou Kenya Airways.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié jeudi « d’urgence internationale » l’épidémie partie de Chine, qui s’est étendue à plusieurs régions du monde.​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos