RDC: un ancien prisonnier politique, Me Yangambi élu bâtonnier de l’ordre à Kisangani

RDC: un ancien prisonnier politique, Me Yangambi élu bâtonnier de l’ordre à Kisangani

Un avocat congolais défenseur des droits de l’homme emprisonné durant dix ans sous le régime de l’ancien président congolais Joseph Kabila, Me Firmin Yangambi, a été élu bâtonnier de l’ordre des avocats de la province de la Tshopo (nord-est de la République démocratique du Congo), rapporte dimanche un média local. L’avocat a été élu par ses pairs samedi à Kisangani, la grande ville du nord-est de la RDC où il exerçait auparavant.

Il a promis, après son élection, de défendre et de promouvoir l’avocate, l’avocat et les valeurs de la profession. Il souhaite également contribuer à l’administration d’une justice juste et se donne pour mission de lutter contre la corruption qui gangrène la justice congolaise, a précisé le site d’information Actualité.cd.

Me Yamgambi, un ancien prisonnier politique, avait été libéré de la prison centrale de Makala à Kinshasa après avoir bénéficié en mars 2019 d’une grâce accordée par le nouveau président Félix Tshisekedi. Il avait été condamné en 2010 à mort par la Cour militaire de Kinshasa/Gombe pour « détention illégale d’armes de guerre et tentative d’organisation d’un mouvement insurrectionnel » – une accusation qu’il avait toujours contestée.

En octobre 2018, l’Ordre des Barreaux francophones et germanophone de Belgique avait exprimé son inquiétude à propos du sort de leur confrère congolais, alors détenu.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos