Une épidémie de rougeole a fait plus de 50 morts en un an en Centrafrique

Une épidémie de rougeole a fait plus de 50 morts en un an en Centrafrique

Entre février 2019 et janvier 2020, 53 personnes ont été tuées par la rougeole en Centrafrique, a annoncé le ministre de la Santé samedi à Bangui, appelant à une campagne de vaccination pour faire face à cette épidémie. Sur cette période, « le pays a enregistré 3.653 cas de rougeole, dont 53 décès », a indiqué le ministre Pierre Somsé dans un communiqué. En 2019, le nombre de cas enregistrés avait augmenté de 1.400% par rapport à 2018 (241 cas), a-t-il ajouté.

Le ministre a noté « une recrudescence des cas dans les foyers où une riposte avait été organisée et une proportion importante des cas pour les enfants âgés de 6 mois à 10 ans ».

Un constat jugé « alarmant » par M. Somsé, qui a appelé à l’organisation de « campagnes de masse » ciblant les enfants de 6 mois à 10 ans. « La vaccination est la seule mesure de santé publique pouvant mettre fin à l’épidémie de rougeole ».

La Centrafrique, pays classé parmi les plus pauvres du monde et ravagé par un conflit depuis qu’une coalition de groupes armés a renversé le régime du président François Bozizé en 2013, est régulièrement touchée par des épisodes de rougeole au cours de la saison sèche, qui dure du mois de décembre au mois d’avril.

La République démocratique du Congo voisine est également frappée par une épidémie de rougeole qui a tué plus de 6.000 personnes en un an, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Début janvier, l’OMS avait désigné l’épidémie de rougeole sévissant en RDC comme la « pire au monde ». ​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos