RDC : A Kinshasa le torchon brûle entre le FCC et CACH

RDC : A Kinshasa le torchon brûle entre le FCC et CACH

L’ambiance lors des festivités pour le premier anniversaire de l’installation de Félix Tshisekedi à la présidence, annoncée pour ce dimanche à Kinshasa, donnera peut-être le ton des tensions à attendre dans les prochaines semaines en RDC.

Certains membres de la plateforme CACH n’ont pu s’empêcher de commencer les célébrations pour le premier anniversaire de l’accession au pouvoir de Félix Tshisekedi ce vendredi 24 janvier en soirée. Coupe de champagne et repas de fête, une image qui n’est pas faite pour calmer la colère d’une population de plus en plus démunie dans la capitale mais aussi un peu partout dans les grandes villes du pays.

Félix Tshisekedi, lui, est de retour au pays après son escapade européenne qui l’a vu passer par le Vatican, Londres et Davos. A son retour, il s’est entretenu avec un émissaire du président angolais Joao Lourenço, le ministre angolais en charge des Relations extérieures, Tito Antonio, qui a tenu à répéter à quel point les relations entre les deux Etats est au beau fixe.

Félix Tshisekedi, lui, a fait le plein de réconfort avant de retourner affronter son prédécesseur Joseph Kabila.

Les autorités du Vatican, celles de plusieurs Etats européens et quelques voisins lui ont rappelé qu’ils le soutenaient mais qu’ils attendaient plus de lui. Le soutien est présent mais la pression aussi. Aujourd’hui, après un an de « règne », Félix Tshisekedi est placé au pied du mur. Il doit faire un choix clair. Soit il divorce avec Kabila et sera soutenu par un large pan de la communauté internationale, soit il continue son mariage de raison avec son prédécesseur qui l’a installé au pouvoir et il sera relégué au rang des présidents infréquentables et isolé sur la scène internationale dans un Etat qui, sans l’aide financière internationale est voué à la faillite.

RDC : Dissolution, bras de fer ou poker menteur ?

Le souci, évidemment, c’est qu’en acceptant le marché avec Kabila, Tshisekedi s’est vu privé de majorité au Parlement et encadré par un exécutif où les postes qui comptent vraiment sont aux mains de la plateforme politique du FCC de Kabila.

S’il veut pousser à la crise et donc à la dissolution, Félix Tshisekedi ne peut espérer un divorce à l’amiable.

A première vue, l’affiche qui est apparue au centre de Kinshasa ce vendredi 24 janvier, au croisement de 24 novembre et de la Gombe indique clairement le choix du clan Tshisekedi.

Sur cette affiche, une phrase prononcée à Londres qui indique qui veut rappeler qu’il ne doit pas son poste à un homme mais bien à Dieu et au peuple congolais. Un pieu mensonge ou une légère amnésie qui en dit long sur la voie qu’entend suivre Tshisekedi.

« Il a peu de mémoire et fait montre de peu de reconnaissance », explique un cadre du FCC qui ne cache pas son scepticisme par rapport « au petit jeu de Tshilombo ». « Chaque fois qu’il quitte le pays, il est poussé à faire des bêtises par les personnes qu’il rencontre et qui ne connaissent rien ou ne veulent rien connaître de la situation du pays », poursuit-il.

Côté UDPS, la lecture est toute différente, le bilan pour le moins contrasté de cette première année du quinquennat pousse nombre de membres, notamment la jeunesse du parti, à pointer un doigt accusateur vers le FCC.

Ce document revient sur l’alternance qui serait le fruit du « combat du peuple congolais contre l’oppression ». Une relecture très orientée de ce qui s’est réellement passé en décembre 2018 qui donne un nouveau coup de canif dans le contrat de mariage entre le FCC et CACH.

Le torchon brûle entre les deux membres d’une majorité née d’un accord conclu sur le dos de la majorité des Congolais. La pression est montée d’un nouveau cran. Les invectives entre les camps ont été virulentes et présagent mal d’un retour au grand amour. Les prochains jours seront peut-être décisifs pour la coalition entre les deux plateformes et donc pour toute l’architecture au sommet de l’Etat congolais.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos