Johnson veut séduire les dirigeants africains, lors d’un sommet sur l’investissement

Johnson veut séduire les dirigeants africains, lors d’un sommet sur l’investissement

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, doit rencontrer lundi seize dirigeants africains lors d’un sommet sur l’investissement, qui vise à élargir le panel des partenaires commerciaux du Royaume-Uni, alors que celui-ci s’apprête à sortir de l’Union européenne, a annoncé Downing Street dimanche dans un communiqué. Le tout premier sommet Royaume-Uni-Afrique de l’investissement, qui aura lieu à Londres et réunira dirigeants et chefs d’entreprises des pays concernés, fait suite à la tournée en Afrique subsaharienne en 2018 de l’ancienne Première ministre conservatrice, Theresa May, la première qu’un dirigeant britannique effectuait en cinq ans.

Le Royaume-Uni est à la recherche de nouveaux partenaires commerciaux, alors que le Brexit, prévu au 31 janvier, mettra fin à 47 ans de vie commune et d’échanges privilégiés avec l’Union européenne.

Devant les 16 dirigeants des 21 pays représentés, Boris Johnson plaidera pour que le Royaume-Uni devienne l' »investisseur de choix » des pays africains, le communiqué de Downing Street promettant l’annonce de plusieurs « accords valant des milliards de livres ».

Après le sommet, les chefs d’État et de nombreux chefs d’entreprises seront reçus à Buckingham Palace par le prince William.​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos