RDC : la police demande l’aide de la population contre l’insécurité à Lubumbashi

RDC : la police demande l’aide de la population contre l’insécurité à Lubumbashi

Le nouveau commissaire de police de Lubumbashi, capitale de la province minière du Katanga en République démocratique du Congo, a demandé l’aide des habitants contre l’insécurité dans cette cité, coffre-fort des richesses du pays. « Nous sollicitons un soutien total de la population » pour lutter contre la « criminalité que nous connaissons dans la ville de Lubumbashi et ses environs », a déclaré aux médias le général Louis-Second Karawa qui a pris ses fonctions lundi.

Dans la nuit de lundi à mardi, deux individus non-identifiés ont été tués dans « des échanges de tirs nourris » avec une patrouille police/armée, selon un communiqué de la police parvenu mercredi à l’AFP.

Un civil a également été « atteint par une balle perdue et a succombé à ses blessures ».

Cette situation a crée la colère des habitants qui se sont attaqués à un policier de passage. Ce dernier « a tiré malencontreusement » sur un civil « qui a trouvé la mort », explique le communiqué.

Vendredi, un activiste, Joseph Kapepula a appelé, dans une vidéo, la population à manifester contre l’incapacité des autorités à mettre fin à l’insécurité à Lubumbashi.

Il a été arrêté par l’Agence nationale de renseignements (ANR).

« Il a été libéré mardi soir sur instruction au procureur général près la cour d’appel du Haut-Katanga » », a déclaré à l’AFP son avocat Idrissa Mwatcha.

L’activiste est de nouveau invité à se présenter au parquet lundi.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos