Un nouveau cas d’Ebola enregistré à Beni après 29 jours d’accalmie

Un nouveau cas d’Ebola enregistré à Beni après 29 jours d’accalmie

Un nouveau cas confirmé de la maladie à virus Ebola a été enregistré mardi à Beni dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) après 29 jours d’accalmie, faisant craindre une résurgence de l’épidémie qui a déjà fait 2.235 morts. Le malade, un homme de 40 ans, avait été en contact avec une personne décédée d’Ebola fin décembre, selon le Comité chargé de la riposte contre Ebola en RDC dans son dernier bulletin daté de mercredi.

Selon les autorités sanitaires, au moins « 108 contacts ont été pré-listés autour de ce cas, dont 14 membres de la famille ».

La zone de santé de Beni est « à nouveau réinfectée à partir de l’aire de santé de Bundji, où sont placés les déplacés en quête du vaccin contre le virus Ebola », indiquent les autorités.

Pour le Dr Bibiche Matadi de l’équipe de lutte contre Ebola à Beni (nord de la province du Nord-Kivu), cette situation est due à « l’alerte tardive et la désinformation » au sein de la population.

La RDC lutte contre une épidémie d’Ebola déclarée en août 2018 et qui touche actuellement les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Les activités de riposte contre la maladie sont régulièrement perturbées en raison de l’insécurité due à des violences armées dans cette zones où opèrent des groupes armés.

L’ONG Médecins sans frontière (MSF) avait par exemple annoncé début décembre qu’elle retirait ses équipes de la région de Biakato Mines où trois agents de la riposte anti-Ebola avaient été tués dans une attaque armée fin novembre.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos