RDC : Le pardon des évêques du Kasaï

RDC : Le pardon des évêques du Kasaï

L’Assemblée épiscopale provinciale de Kananga a lancé, à l’issue de sa réunion à Kinshasa, du 29 au 31 mai, un message « à l’Eglise et à la population du Kasaï », « une des régions dont le développement a peu préoccupé l’Etat congolais » depuis l’indépendance.

« Les frustrations et le désespoir, déjà fruit de la mauvaise gouvernance et de cette marginalisation, sont aggravés au Kasaï par le phénomène Kamwina Nsapu et par la répression excessive des forces de l’ordre » contre ce soulèvement paysan qui touche aujourd’hui cinq provinces.

Pratiques fétichistes

Les huit évêques signataires fustigent les « pratiques fétichistes qui séduisent une bonne partie de nos frères et sœurs », « l’enrôlement des enfants » dans « des groupes armés et criminels », « les massacres de nombreux compatriotes aussi bien par les partisans de Kamwina Nsapu que par les forces de l’ordre », la destruction de biens publics, « l’incitation à des antagonismes claniques », les déplacements forcés de populations, « l’hostilité contre l’Eglise catholique manifestée par la maltraitance des agents pastoraux et la destruction des églises, des écoles, des centres de santé, des hôpitaux, des couvents ».

Pour les prélats, « cette crise est politique et ses solutions sont dans l’avènement d’un véritable Etat de droit ».

Une impasse

« La voie choisie par les partisans de Kamwina Nsapu est une impasse », exhortent les évêques, qui demandent « à tous ceux qui ont pris les armes de revenir à la raison, de renoncer à la haine et à la violence » et « à la Justice d’établir les responsabilités et de sanctionner les coupables ». Pour cela, « il est urgent qu’une enquête indépendante soit diligentée ».

D’ores et déjà, ajoutent les signataires, « nous accordons le pardon à tous ceux qui ont fait du mal à l’Eglise et nous invitons toutes les victimes à offrir leur pardon ». Dans cette optique, sera célébrée, le 2 juillet, dans toutes les paroisses du Kasaï, « l’Eucharistie pour les victimes de cette guerre et pour la conversion des cœurs », avec une collecte spéciale pour les sinistrés.

Que pensez-vous de cet article?