Burundi: de douze à quinze morts à Bujumbura après des pluies torrentielles

Burundi: de douze à quinze morts à Bujumbura après des pluies torrentielles

De douze à quinze personnes sont mortes dans des éboulements causés par des fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit de samedi à dimanche sur le nord de Bujumbura, la capitale économique du Burundi, ont rapporté lundi des médias locaux et internationaux. Douze corps ont été retrouvés dimanche matin sous les décombres des maisons détruites, principalement situées dans les quartiers de Nyabagere et Uwinterekwa, en zone de Kamenge, a indiqué le site d’information SOS Médias Burundi.

Un bilan communiqué dimanche soir par le maire de Bujumbura et cité par Radio France International (RFI) fait pour sa part état de quinze morts, d’une trentaine de blessés et près de 90 maisons partiellement ou totalement détruites.

« La rivière Cari qui traverse les quartiers d’Uwinterekwa et de Nyabagere a débordé. Les eaux se sont déversées dans les ménages emportant tout à leur passage », a témoigné un habitant de la localité cité par SOS Médias Burundi.

« J’ai tout perdu. Mes quatre enfants dont des jumeaux, mon mari et mon domestique ont péri dans les décombres de notre maison qui s’est écroulée sur eux. Moi, j’ai eu la vie sauve parce que je travaille la nuit. Maintenant, je suis sans abri ni famille », a indiqué une infirmière d’une cinquantaine d’années, Angelle.

Le ministre burundais de la Sécurité, Alain Guillaume Bunyoni, s’est rendu sur place et a annoncé que les sinistrés seraient accueillis dans des abris provisoires

Le Burundi est, avec le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Soudan du Sud, l’Ethiopie et l’est de la République démocratique du Congo (RDC), l’un des pays d’Afrique de l’est affectés par des pluies torrentielles au cours des dernières semaines.

# Belga context

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos