Sidi Larbi Cherkaoui a reçu le titre français de Commandeur des Arts et des Lettres

Sidi Larbi Cherkaoui a reçu le titre français de Commandeur des Arts et des Lettres

L’ambassadrice de France en Belgique Hélène Farnaud-Defromont a remis, lors d’une cérémonie organisée mercredi soir à la Résidence de France, les insignes de Commandeur dans l’ordre des Arts et des Lettres au danseur et chorégraphe anversois, Sidi Larbi Cherkaoui. La cérémonie s’est déroulée en présence de personnalités parmi lesquelles l’ambassadeur du Maroc en Belgique Mohammed Ameur, le directeur artistique de la Toneelhuis Guy Cassiers ou encore l’artiste Hans op de Beeck.

L’Ordre des Arts et des Lettres du ministère français de la Culture récompense les personnes qui se sont distinguées par leurs créations ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des Arts et des Lettres. « Cette distinction illustre le très haut respect que la France souhaite manifester à l’égard de votre art, et elle espère vous encourager à poursuivre longtemps, à développer votre talent créatif et universaliste », a déclaré Hélène Farnaud-Defromont.

« Au-delà des références françaises qui traversent vos chorégraphies, vous vous lancez au contact de toutes les musiques et les danses du monde, avec un appétit immense et une ouverture totale. Vous êtes un danseur du monde. Vous êtes un citoyen du monde », a-t-elle poursuivi. L’ambassadrice de France en Belgique a souligné que son exploration de l’identité ethnique ou religieuse s’est attachée à briser les frontières entre les cultures, mais aussi entre les arts grâce à ses associations avec d’autres artistes comme le plasticien français Gilles Delmas.

L’ambassadrice a également évoqué la longue relation entre Sidi Larbi Cherkaoui et son pays, qui a très tôt reconnu son talent. Il a reçu le titre d’Officier des Arts et des Lettres en 2013. Sidi Larbi Cherkaoui est revenu sur son parcours de collaboration sur le sol français, qui s’est étalé sur plus de 20 ans.

Né d’une mère flamande et d’un père marocain, Sidi Larbi Cherkaoui a vécu sa passion pour la danse contemporaine à partir de l’âge de 15 ans. Il gagne dès 1995 un concours de solo organisé par le chorégraphe et metteur en scène Alain Platel et rejoint sa compagnie Les Ballets C de la B. Il a été révélé au grand public avec sa création « Rien de Rien ». Son travail riche de plus de 50 chorégraphies a été couronné par de nombreux prix, parmi lesquels deux Oliviers Awards, trois titres de meilleur chorégraphe de l’année par le magazine Tanz (2008, 2011, 2017) et le Kairos Prize.

Sidi Larbi Cherkaoui proposera l’année prochaine une création pour l’Opéra de Paris. Il s’est aussi vu confier la chorégraphie de Starmania.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos