RDC: six nouveaux cas d’Ebola au Nord-Kivu et en Ituri

RDC: six nouveaux cas d’Ebola au Nord-Kivu et en Ituri

Six nouveaux cas confirmés de la maladie à virus Ebola ont été notifiés mardi dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), rapporte le bulletin quotidien du comité national multisectoriel de la riposte contre Ebola cité par l’agence congolaise de presse (ACP) reçue jeudi à Bruxelles.

Cinq cas ont été signalés à Mabalako, dans la province du Nord-Kivu, et l’autre à Mandima, dans l’Ituri voisin.

Un nouveau décès a également été rapporté parmi les cas confirmés à Mabalako. Par ailleurs, aucun patient n’a été guéri, ni déchargé des centres de traitement d’Ebola (CTE), a précisé l’ACP.

Depuis le début de cette épidémie d’Ebola, le 1er aout 2018, le cumul des cas est de 3.324, dont 3.206 confirmés et 118 probables. Au total, il y a eu 2.209 décès (2.091 décès de cas confirmés et 118 décès de cas probables) et 1.087 personnes guéries. Actuellement, 436 cas suspects sont en cours d’investigation, ajoute l’agence.

L’épicentre de l’épidémie se situe à 350 km au nord de Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu, dans la région de Beni-Butembo, et marginalement dans la province de l’Ituri.

Selon le même bulletin quotidien du ministère congolais de la Santé, 1.440 personnes ont été vaccinées avec le deuxième vaccin, fabriqué par la firme belge Janssen Pharmaceutica, filiale du groupe américain Johnson & Johnson, dans deux aires de santé de la zone de santé de Karisimbi à Goma.

Ce nouveau vaccin vient en complément d’un premier, le rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique américain Merck.

La RDC a déjà vacciné 256.523 personnes avec le vaccin rVSV-ZEBOV. Parmi ces personnes vaccinées figurent les prestataires de soins, les contacts et les contacts des contacts des malades.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos