Burundi: au moins 38 morts dans des glissements de terrain

Burundi: au moins 38 morts dans des glissements de terrain

Au moins 38 personnes ont été tuées mercredi dans des glissements de terrain causés par de fortes pluies dans la commune de Mugina, dans le nord-ouest du Burundi, selon un bilan provisoire établi jeudi par la police. De fortes pluies se sont abattues sur la colline de Nyempundu à Mugina, dans la province de Cibitoke, quelque 120 km au nord de Bujumbura, « causant des glissements de terrain », a annoncé la police sur les réseaux sociaux.

« Le nombre de personnes qui ont perdu la vie est de 38, (dont) 22 sur la sous-colline de Nyempundu, trois sur celle de Gikomero et 13 sur celle de Rukombe », a-t-elle détaillé, soulignant que « ce sont des chiffres provisoires » et que les « vérifications continuent ».

Les glissements de terrain sont fréquents au Burundi, un pays très montagneux d’Afrique des Grands lacs. « Ça s’est passé dans la nuit, alors que tout le monde était chez soi. Des éboulements de terre ont déferlé sur ces trois collines très escarpées et ont tout enseveli sur leur passage », a raconté à l’AFP un témoin sous couvert d’anonymat. « Des familles entières ont été enterrées vivantes, ainsi que leur maison, leur bétail et leurs champs, c’est terrifiant », a-t-il ajouté.

La police et de nombreuses autorités, dont le gouverneur de la province de Cibitoke, sont arrivées sur place. « La population aidée par la police est en train de rechercher s’il n’y a pas de survivants, mais ils travaillent à mains nues », a encore expliqué ce témoin.

La colline de Nyempundu se trouve à moins de cinq kilomètres de la frontière rwandaise, dans une zone difficile d’accès.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos