Tchad: le secrétaire général de la présidence écroué pour corruption présumée

Tchad: le secrétaire général de la présidence écroué pour corruption présumée

L’ancien Premier ministre du Tchad, Kalzeubé Pahimi Deubet, actuel secrétaire général de la présidence, a été écroué mardi, selon une source judiciaire et son avocat, qui parle d’un chef de tentative de détournement de fonds publics et dénonce une procédure « politique ». Premier ministre de 2013 à 2016, plusieurs fois ministre ensuite, l’actuel secrétaire général de la présidence avec rang de ministre d’Etat, M. Pahimi Deubet avait été arrêté dimanche par la police sur plainte de l’inspection générale d’Etat, avait alors annoncé le porte-parole de la police, le colonel Paul Manga.

« Il a été placé sous mandat de dépôt et va à la maison d’arrêt », a indiqué mardi soir son avocat, Alain Kagonbe.

« Les charges retenues sont tentatives d’escroquerie, abus de fonction, tentative de détournement de deniers publics et faux et usage de faux », a précisé Me Kagonbe.

« Le ministre d’Etat est effectivement placé sous mandat de dépôt, il reste maintenant l’interrogatoire au fond », a confirmé un membre du parquet général, sous couvert de l’anonymat.

« On savait que c’est un dossier politique, on s’attendait à cela, nous sommes sereins, nous attendons que justice soit faite et nous avons les moyens de droit pour nous défendre », a commenté Me Kagonbe.

Rien n’a filtré sur les faits reprochés à l’ancien Premier ministre, dont la fonction actuelle de secrétaire général de la présidence de la République est de coordonner l’action du gouvernement.

Immense pays s’étendant de l’Afrique centrale à la bande sahélo-saharienne, le Tchad est dirigé par le président Idriss Déby Itno depuis 1990.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos