Cameroun : Deux adolescentes kamikazes tuent 9 personnes

Cameroun : Deux adolescentes kamikazes tuent 9 personnes

La ville de Kolofata une nouvelle fois la cible d’un attentat suicide. Ce vendredi, ce sont deux adolescentes  qui ont déclenché leurs ceintures explosives dans un  camp de déplacés.

Deux adolescentes ont perpétré vendredi un attentat suicide près d’un camp de réfugiés dans le nord du Cameroun qui abrite des personnes déplacées à cause de l’insurrection du groupe islamiste Boko Haram.
Le double attentat a provoqué la mort de neuf personnes et fait 30 blessés.
L’attaque commise par les deux enfants, qui se sont fait passer pour des réfugiés demandant de la nourriture, s’est produite vers 06h00 du matin dans la ville de Kolofata, dans le nord du pays, à une dizaine de kilomètres de la frontière du Nigeria.
La ministre camerounaise de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, a précisé que les deux jeunes kamikazes étaient âgés de 10 à 15 ans.
Dix des blessés ont été hospitalisés dans un état grave.
Le nord du Cameroun a été le théâtre ces dernières années de plusieurs attaques, attentat suicide ou raids armés, imputés au groupe djihadiste.
Des milliers de soldats ont été déployés dans la région.
Les armées du Cameroun, du Nigeria, du Niger et du Tchad ont joint leurs forces pour repousser Boko Haram, qui a perdu la plupart des territoires qu’il contrôlait au plus fort de son insurrection mais continue de mener des attaques meurtrières.

Que pensez-vous de cet article?