Afrique du Sud : l’ANC demande une enquête pour corruption au gouvernement

Afrique du Sud : l’ANC demande une enquête pour corruption au gouvernement

Le Congrès national africain (ANC), au pouvoir en Afrique du Sud, demande l’ouverture d’une enquête au lendemain de la diffusion par la presse de documents montrant des pratiques de trafic d’influence au sein du gouvernement.

Les relations d’affaires du Président

Une partie des médias ont révélé jeudi avoir eu accès à plus de 100.000 documents et courriels confidentiels montrant des irrégularités dans des contrats publics conclus par des relations d’affaires du président Jacob Zuma. Le chef de l’Etat et la famille Gupta, des hommes d’affaires d’origine indienne dont les sociétés ont des contrats avec des entreprises publiques, n’ont pas réagi mais ont, par le passé, démenti des accusations similaires.

« Il y a dans ces articles de presse des allégations très préoccupantes sur la nature de la relation entre le gouvernement et des intérêts privés », déclare l’ANC dans un communiqué. Le parti au pouvoir estime que « la crédibilité et l’intégrité du gouvernement » pourraient être « mises en question » si le gouvernement ne répond pas à ces accusations.

Jacob Zuma, qui a fait l’objet de plusieurs appels à la démission de l’intérieur-même de l’ANC, s’est borné à dire jeudi devant le Parlement qu’il n’était pas intéressé par les « ouï-dire ».

Que pensez-vous de cet article?