RDC : Crash de l’Antonov, qui étaient vraiment les pilotes ?

RDC : Crash de l’Antonov, qui étaient vraiment les pilotes ?

Deux pilotes russes se trouvaient à bord de l’avion-cargo Antonov 72 porté disparu depuis jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) alors qu’il assurait l’appui logistique d’un déplacement du président congolais, a annoncé l’ambassade de Russie à Kinshasa, citée par l’agence de presse Tass. « Deux ressortissants russes ont été tués dans le crash d’un avion Antonov An-72. Ils en étaient les pilotes« , a précisé une porte-parole de l’ambassade en RDC, Natalya Kononova.

Les recherches se poursuivaient dimanche pour retrouver l’épave de l’avion, un biréacteur de transport immatriculé EK-72903 et jadis utilisé par la compagnie aérienne arménienne South Airlines. Les autorités congolaises l’ont présenté comme effectuant une mission au profit des Forces armées de la RDC.

RDC : Crash d’un Antonov 26 aux portes de Kinshasa

Parmi les huit personnes qui avaient pris place à bord de cet avion, il y avait quatre membres d’équipage, présentés dans un premier temps comme étant des citoyens ukrainiens.

Un responsable de la logistique à la présidence de la République, le principal chauffeur du chef de l’État ainsi que des gardes du corps avaient embarqué dans l’avion, tout comme la voiture blindée présidentielle. L’Antonov assurait un vol entre Goma, le chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est) et Kinshasa.

Casier judiciaire

Le site d’information Crime Russia, qui dénonce la corruption en Russie, révèle par ailleurs l’identité des deux pilotes « décédés », dont l’un est un militaire, Vladimir Sadovnichy, condamné en 2011 à huit ans et demi de prison au Tadjikistan pour « trafic, traversée illégale de frontière et violation des règlements internationaux en matière de transport ». Sa peine avait ensuite été revue et Sadovnichy avait été libéré en vertu d’une amnistie. L’autre pilote, selon Crime Russia, citant des sources diplomatiques russes, s’appelait Vitaly Shumkov.

RDC : Crash de Nsele a qui appartenait l’Antonov ?

Deux avions et un hélicoptère de la mission de l’ONU en RDC, la Monusco, ont été mobilisés samedi pour localiser l’avion disparu.

La zone des recherches se situe « à plus ou moins 80 kilomètres du village de Pene Djoka, sur la montagne de Katumwe vers Kasese, dans la province du Maniema (est) », selon la cellule de crise de la présidence congolaise.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos