RDC : les enseignants du Sud-Kivu  suspendent momentanément leur grève

RDC : les enseignants du Sud-Kivu  suspendent momentanément leur grève

 Par Esther  N’sapu, correspondante dans l’Est de la RDC

Les enseignants de la province du Sud-Kivu ont décidé ce mercredi 2 octobre 2019 de suspendre momentanément leur mouvement de grève.

Les enseignants réunis au sein du Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) ont pris cette décision au cours d’une assemblée générale qu’ils ont tenue dans une école de la commune de Kadutu, à Bukavu.

Les enseignants des écoles conventionnées catholiques et protestantes décident enfin de reprendre les cours à partir de ce lundi 7 octobre 2019. Par ailleurs, ils ont accordé un délai de deux semaines au gouvernement congolais pour répondre à leur cahier des charges. Dans le cas contraire, ils promettent d’autres actions de grandes envergures envers le gouvernement congolais.

La dite grève avait été décrétée le 25 septembre dernier sur toute l’étendue de la province du Sud-Kivu après l’annonce de la gratuité de l’enseignement par le président de la République Félix Tshisekedi sur toute l’entendue du pays. Cette gratuité suppose que les enseignants ne sont plus payés par les parents mais directement par l’Etat congolais.

D’après Jacques Cirimwami, secrétaire provincial du Syndicat National des Enseignants Catholiques, « nous reprenons lundi prochain mais nous n’abandonnons pas notre combat.  Les enseignants revendiquent seulement de bonnes conditions de travail ».

Dimanche dernier, les fidèles de plusieurs paroisses catholiques avaient été empêchés d’accéder à leurs églises par des groupes de manifestants qui accusaient les clergés d’être derrière le mouvement de grève dans certaines écoles conventionnées catholiques et protestantes de la province du Sud-Kivu.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos