L’ONU se félicite d’une région des Grands Lacs devenue plus stable

L’ONU se félicite d’une région des Grands Lacs devenue plus stable

Le nouvel émissaire de l’ONU pour la région des Grands Lacs, le Chinois Huang Xia, s’est félicité jeudi devant le Conseil de sécurité de voir cette zone qui couvre le Burundi, la RD Congo, l’Ouganda et le Rwanda « résolument engagée vers la stabilité ». « La région des Grands Lacs est, plus que jamais, résolument engagée dans sa marche vers la stabilité », a souligné dans un français parfait le responsable de l’ONU. « Des étapes importantes ont été franchies », notamment grâce « au transfert pacifique du pouvoir en République démocratique du Congo et à la volonté réaffirmée des leaders de la région de faire face ensemble aux défis qui entravent son émergence », a-t-il ajouté.

Huang Xia a notamment salué le « rapprochement entre l’Ouganda et le Rwanda, avec la signature d’un mémorandum d’entente entre ces deux pays frères ». Il a aussi tenu à « féliciter l’Angola et la République démocratique du Congo pour leur détermination à promouvoir le dialogue et la résolution pacifique des différends entre les pays de la région ». « La volonté de coopération au niveau sécuritaire s’est traduite récemment par des consultations entre les services de sécurité et de défense de la RDC et ceux des pays voisins, notamment du Burundi, de l’Ouganda et du Rwanda, dans le but de renforcer leur coopération contre les groupes armés opérant dans l’est de la RDC », a-t-il précisé.

Dans la région des Grands Lacs, « la donne reste centrée sur la gestion des conflits », a-t-il toutefois regretté. « Il faut renforcer les programmes de développement et accélérer l’intégration régionale » afin de dépasser ce seul cadre sécuritaire, a-t-il réclamé.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos