Le président nigérian Buhari en Afrique du Sud après une vague de violences xénophobes

Le président nigérian Buhari en Afrique du Sud après une vague de violences xénophobes

Le président nigérian Muhammadu Buhari effectuera jeudi une visite d’Etat en Afrique du Sud après une vague de violences xénophobes, un rare déplacement destiné à apaiser les vives tensions nées entre les deux premières puissances économiques du continent. M. Buhari et son homologue sud-africain, Cyril Ramaphosa se rencontreront dans l’optique de renforcer la coopération commerciale et politique entre les deux pays, qui tentent de relancer leurs économies en difficulté.

Mais les récentes attaques ciblant les étrangers – y compris les Nigérians – en Afrique du Sud va probablement s’imposer au menu des discussions.

La visite d’Etat de trois jours, la première d’un dirigeant nigérian depuis 2013, était prévue avant les émeutes xénophobes survenues début septembre, et au cours desquelles au moins 12 personnes ont été tuées.

Des centaines de commerces et de biens appartenant à des étrangers ont été brûlés et saccagés dans la région de Johannesburg et Pretoria, suscitant l’indignation et la colère au Nigeria, où des centaines de migrants économiques ont été rapatriés ces dernières semaines.

Des entreprises sud-africaines au Nigeria ont également été obligées de fermer temporairement leurs locaux après avoir été la cible de représailles.

Les autorités des deux pays ont dépêché des envoyés spéciaux dans chaque capitale pour apaiser les tensions, et Pretoria a présenté ses « excuses sincères » aux Nigérians.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos