Guinée équatoriale: les bolides de Teodorin vendus aux enchères au bénéfice des pauvres

Guinée équatoriale: les bolides de Teodorin vendus aux enchères au bénéfice des pauvres

Par Marie-France Cros.

Vingt-cinq voitures de luxe appartenant au fils du président de Guinée équatoriale, Teodorin Obiang – qui est vice-Président de son pays – ont été vendues aux enchères, dimanche, en Suisse. Le produit de la vente doit être affecté à des projets sociaux.

Ces 25 voitures avaient été saisies par la justice suisse après l’ouverture d’une procédure, en 2016, contre Teodorin Obiang, 51 ans, pour blanchiment d’argent et gestion déloyale des intérêts publics. Une procédure similaire à celle pour “biens mal acquis” dans laquelle il a été condamné en France, en 2017, à trois ans de prison avec sursis et 30 millions d’euros d’amende pour corruption. Il a fait appel.

Pourquoi la justice française a été clémente avec Obiang?

En Suisse, la procédure a été classée sans suite en février dernier après un accord entre la justice genevoise et Malabo, selon lequel ces voitures seraient vendues aux enchères et le produit de la vente affecté à un programme social en Guinée équatoriale; les Obiang devaient aussi payer 1,4 million d’euros pour couvrir divers frais.

Luxe fabuleux et misère profonde

Les véhicules – dont sept Ferrari, cinq Bentley, trois Lamborghini, une Maserati, une Mac Laren et une Aston Martin – avaient à peine roulé. Les vendeurs espéraient en tirer 17 millions d’euros; elles en ont rapporté 21,6 millions. C’est une maison d’enchères britannique, Bonhams, qui a organisé la vente. Elle a indiqué: “La star de la collection, une Lamborghini Veneno ultra-rare, a été vendue pour 8,28 millions, commission comprise (7,6 millions d’euros), un record mondial pour la marque.”

Le père de Teodorin, le président Teodoro Obiang Nguema, est arrivé au pouvoir en  1979 après avoir éliminé son oncle, le président Francisco Macias Nguema après que celui-ci eut fait exécuter plusieurs membres de la famille, dont son frère, père de Teodoro.

« Coup d’Etat » manqué en Guinée équatoriale: Malabo évoque l’implication de plusieurs Français

Un pays de famille

La population vit dans la misère, bien que le pays soit devenu, au début du siècle, un producteur de pétrole dont les bénéfices ont enrichi la famille présidentielle. Selon le rapport 2016 de l’Onu sur le développement humain, la Guinée équtoriale a un PIB/habitant parmi les plus hauts d’Afrique (21.517 dollars), mais 70% des Equato-Guinéens vivent avec moins d’un dollar/jour.

Les rivaux politiques du chef de l’Etat sont ses deux frères; 7 des 9 généraux du pays sont de la famille présidentielle et les deux autres de sa tribu mais le chef de l’Etat préfère confier sa garde à des soldats marocains.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos