Algérie: un autre ancien ministre de Bouteflika placé en détention préventive

Algérie: un autre ancien ministre de Bouteflika placé en détention préventive

L’ancien ministre algérien des Transports et des Travaux publics, Boudjemaa Talaï, en poste sous la présidence d’Abdelaziz Bouteflika, a été placé lundi en détention préventive, selon l’agence APS. M Talaï, 67 ans, également député, est accusé notamment de « dilapidation de deniers publics » et « d’abus de fonction », selon l’APS.

Sa détention provisoire intervient alors que s’ouvre un procès emblématique lundi devant le tribunal militaire de Blida (sud d’Alger) contre le frère du président déchu, deux ex-chefs du renseignements et une personnalité politique.

Talaï a comparu en matinée devant le juge enquêteur à la Cour suprême à Alger, pour être auditionné sur des affaires liées à la corruption dans le secteur des travaux publics.

Le ministère de la Justice avait demandé en juin la levée de son immunité parlementaire.

Un mouvement de contestation inédit, débuté le 22 février, a contraint M. Bouteflika à renoncer à se présenter à un 5e mandat, puis à démissionner le 2 avril après deux décennies au pouvoir.

Depuis la démission de M. Bouteflika, la justice algérienne a ouvert une série d’enquêtes sur des faits présumés de corruption, visant plusieurs ex-hauts responsables sous ses mandats consécutifs et des hommes d’affaires accusés d’avoir profité de leurs liens privilégiés avec son entourage.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos