RDC: incarcération d’un élu pro-Fayulu pour diffamation

RDC: incarcération d’un élu pro-Fayulu pour diffamation

Un élu local de Kinshasa, soutenu par l’opposant et ex-candidat à la présidentielle Martin Fayulu, a été incarcéré lundi pour diffamation présumée, a-t-on appris auprès de son avocat qui dénonce une procédure « politique ». Député provincial de la région de Kinshasa, Mike Mukebayi a été transféré à la prison centrale de Makala après une audition au parquet, a indiqué son avocat Papy Mbaki, joint par l’AFP. « Il se trouve sous mandat d’arrêt provisoire ».

L’élu local est poursuivi « sur base d’une plainte pour imputation dommageable », diffamation en droit congolais, a-t-il ajouté. Le plaignant serait « un candidat malheureux à la députation nationale ».

« Ca sent l’odeur de la politique », a accusé l’avocat, dénonçant l’absence de preuves et des vices de procédure.

« Aujourd’hui comme hier, la justice est toujours instrumentalisée. Qu’on arrête d’harceler l’honorable Mike Mukebayi », avait déclaré jeudi sur Twitter Martin Fayulu.

Fayulu revendique la victoire à la présidentielle du 30 décembre. Il qualifie « d’escroquerie électorale » les résultats officiels, qui ont proclamé la victoire de l’autre opposant Félix Tshisekedi.

Fayulu a redoublé ses attaques dimanche, à la veille du premier voyage du nouveau chef de l’Etat congolais en Europe, en Belgique.

Dans un communiqué, il a regretté que le gouvernement belge accueille « un pseudo-président qui incarne un déni de démocratie ».

L’immunité parlementaire de M. Mukebayi avait été levée début septembre. Il avait été exclu en juin pour douze mois de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

Il y a cinq ans, à l’époque journaliste, il avait été poursuivi et incarcéré pour « imputations dommageables » à la suite de la publication d’un pamphlet contre l’ex-archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo.​

Que pensez-vous de cet article?