RDC: A Beni, Guterres promet la poursuite du soutien de l’ONU contre les groupes armés

RDC: A Beni, Guterres promet la poursuite du soutien de l’ONU contre les groupes armés

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a promis que les Casques bleus continueraient de soutenir l’armée congolaise face aux groupes armés, dimanche, à son arrivée à Beni dans l’est de la République démocratique du Congo. « La Mission des Nations unies au Congo (Monusco) et ses partenaires les forces armées congolaises et la police nationale, continueront à travailler ensemble pour ramener la paix et la sécurité dans la région », a déclaré le patron de l’ONU, alors que des officiels se sont interrogés à voix haute sur ce soutien ces derniers jours. « Nous ferons tout pour mettre fin au fléau de l’insécurité dans cette région », a-t-il insisté à son arrivée à Beni.

Victime de l’épidémie d’Ebola, la région de Beni est aussi le théâtre depuis 2014 du massacre de centaines de civils. Des tueries attribuées par les autorités à la milice d’origine ougandaise des Forces démocratiques alliées (ADF).

Les habitants de Beni accusent parfois la force onusienne présente dans la région d’inaction face aux ADF. « Il est important que la population de Beni sache que nous avons entendu ses cris de détresse », a assuré le patron des Nations unies.

La lutte contre l’insécurité sera au menu de sa rencontre lundi à Kinshasa avec le président congolais Félix Tshisekedi.

Dimanche, M. Guterres doit visiter un centre de traitement d’Ebola à Mangina près de Beni, d’où est partie l’épidémie en août 2018. Elle a tué depuis plus de 2.000 personnes.

Les Nations unies entretiennent en RDC l’une de leurs missions les plus importantes au monde avec 16.000 hommes dans la force.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos