RDC: l’armée envoie des renforts à Beni (Nord-Kivu) pour combattre les rebelles ADF

RDC: l’armée envoie des renforts à Beni (Nord-Kivu) pour combattre les rebelles ADF

Un haut responsable militaire congolais a annoncé vendredi l’envoi de troupes en renfort pour combattre les rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) actifs dans la province du Nord-Kivu et responsables de nombreuses attaques contre les civils et les militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

« Nous sommes ici pour notre travail glorieux. C’est pourquoi vous voyez de nouvelles troupes. Et ce n’est pas tout, nombreuses d’autres sont en route, elles arrivent pour que nous mutualisions nos efforts afin de finir l’insécurité dans ce pays », a déclaré le commandant de la troisième zone de défense, le général-major Sikabwe Fall, en s’adressant à ses soldats lors de la cérémonie de passation de commandement à la tête de l’opération Sokola 1.

Cette opération vise à éradiquer les groupes armés présents dans la province du Nord-Kivu (est) et en particulier les rebelles des Allied Democratic Forces (ADF).

Opposés au président ougandais Yoweri Museveni, ces rebelles musulmans ont trouvé refuge au Congo en 1995. Ils sont accusés d’être responsables de massacres de plusieurs centaines de civils dans la région de Beni depuis octobre 2014.

La province du Nord-Kivu, comme l’ensemble de l’est de la RDC, est déchirée par des conflits armés depuis plus de 25 ans.

Le général de brigade Jacques Nduru a succédé, au cours d’une cérémonie à Beni, une ville régulièrement visée par les ADF, au général-major Marcel Mbangu Mashita en présence du chef d’état-major général des FARDC, le lieutenant-général Célestin Mbala, selon le site d’information Actualité.cd.

Ce remaniement militaire vise au rétablissement de la paix d’ici quelques mois dans la région de Beni.

« Le souhait est que dans les deux, trois mois à venir, les gens respirent à Beni et environs afin de développer le milieu et créer l’emploi une fois que la paix sera rétablie par les forces armées et la police congolaises. Tant que la population n’est pas en paix, c’est notre échec », a dit le général Fall.​

Que pensez-vous de cet article?