RDC : Moïse Katumbi nomme Olivier Kamitatu porte-parole

RDC : Moïse Katumbi nomme Olivier Kamitatu porte-parole

L’opposant congolais Moïse Katumbi Chapwe a annoncé mercredi la nomination d’un ancien ministre, lui aussi passé à l’opposition, Olivier Kamitatu Etsu, comme porte-parole. « L’expérience et l’expertise d’Olivier Kamitatu nous seront précieuses dans notre lutte pacifique pour instaurer l’Etat des droits dans notre pays. Il porte un message clair, celui du respect de la Constitution et de la prise en compte de l’aspiration du peuple. Parce que nous partageons ensemble ces convictions, il portera maintenant aussi ce message pour moi et j’en suis très heureux pour la RD Congo », a déclaré M. Katumbi dans un communiqué.

Kamitatu préside le parti l’Alliance pour le Renouveau du Congo (ARC) et est membre du G7, une plate-forme de sept partis qui ont quitté la Majorité présidentielle (MP, soutenant l’action du président Joseph Kabila) en septembre 2015 pour passer à l’opposition.

« Je remercie @moise_katumbi pour sa confiance. Porter sa parole dans son juste combat en faveur du peuple Congolais est un tres grand honneur », a commenté M. Kamitatu sur Twitter.

Ancien gouverneur du Katanga

Ancien gouverneur de la riche province du Katanga (sud-est de la République démocratique du Congo) et ex-allié de poids du président Kabila, M. Katumbi est candidat déclaré à la prochaine présidentielle en RDC – prévue en principe d’ici la fin de l’année pour désigner le successeur du chef de l’Etat, dont le second mandat a expiré le 19 décembre dernier.

Il a toutefois été condamné à trois ans de prison pour spoliation d’immeuble appartenant à un ressortissant grec, Emmanuel Stoupis – ce qui le rend inéligible – et attend de comparaître devant la justice pour une affaire de recrutement présumé de mercenaires. Les autorités ont promis de l’arrêter dès son retour au pays.

La conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a pour sa part plaidé pour « le retrait » de la décision d’arrestation immédiate de M. Katumbi et « son retour en homme libre afin qu’il exerce ses droits civils et politiques » en RDC après un an d’exil.

Que pensez-vous de cet article?