La RDC et ses partenaires mobilisent 523 millions d’euros pour lutter contre l’épidémie

La RDC et ses partenaires mobilisent 523 millions d’euros pour lutter contre l’épidémie

La République démocratique du Congo (RDC) et ses partenaires ont mobilisé à l’occasion d’une conférence régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) 579 millions de dollars, soit 523,6 millions d’euros, pour lutter contre l’épidémie d’Ebola qui a déjà tué plus de 1.930 personnes dans ce pays, a indiqué un ministre congolais cité vendredi par la radio onusienne Okapi. « Nous avons réussi, avec tous les partenaires, à mobiliser tous les moyens nécessaires. Nous avons totalisé les 579 millions de dollars dont nous avons besoin pour lutter contre la maladie à virus Ebola. La ministre rwandaise de la Santé et moi-même avons repris contact avec la Banque mondiale pour l’assouplissement des conditions nécessaires au décaissement des moyens dont on a besoin », a affirmé le ministre d’Etat Pierre Kangudia, qui assure l’intérim du ministre de la Santé.

Il s’exprimait jeudi à son retour à Kinshasa de Brazzaville – sur l’autre rive du fleuve Congo – où se déroulait depuis lundi la 69ème session du bureau régional OMS/Afrique, en présence du directeur général de l’agence onusienne, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyessus.

Le ministre congolais s’est toutefois interrogé sur la probité des personnes qui doivent exécuter ce genre de projets en RDC. « On est en train de nous demander, simplement au niveau de la RDC, que nous puissions saisir la Banque mondiale assez rapidement et les 23 millions de dollars vont être décaissés. Mais le problème qui se trouve chez nous aujourd’hui, c’est celui de la probité des gens qui ont en charge d’exécuter ces genres des projets », a souligné M. Kangudia.

Au total, 2.877 cas ont été enregistrés depuis le début de cette dixième épidémie qui touche la RDC depuis 1976 (quand le pays s’appelait Zaïre). Elle a causé 1.934 décès depuis le 1er août 2018 dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu et en Ituri voisine, aux frontières de l’Ouganda, du Rwanda et du Burundi. 862 personnes ont été déclarées guéries, selon les derniers chiffres publiés par les autorités.

L’OMS a élevé cette épidémie au rang d’urgence sanitaire mondiale. Plus de 200.000 personnes ont été vaccinées.​

Que pensez-vous de cet article?