Six millions de cas de malaria au Burundi, alerte l’OMS

Six millions de cas de malaria au Burundi, alerte l’OMS

Près de six millions de cas de malaria ont été déclarés cette année au Burundi, indique un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié mardi. Selon le rapport, le « seuil épidémique » a été « atteint ou dépassé » en mai. De janvier à fin juillet, 5.732.282 cas ont été détectés et 1.855 personnes sont mortes de la maladie.

Le ministre burundais de la Santé a toutefois nié l’existence d’une épidémie. « En 2017, nous avons signalé une épidémie de malaria après avoir enregistré, sur une période de six mois, plus de 4,9 millions de cas de la maladie, dont 4.500 morts », a déclaré Thaddee Ndikumana à l’agence de presse allemande DPA.

Il a souligné qu’entre janvier et juin 2019, 1.400 personnes ont perdu la vie et a salué les efforts du gouvernement, tels que la distribution de moustiquaires, pour freiner la maladie.

Il attribue la hausse des cas ces derniers mois au changement climatique, pointant du doigt une saison des pluies plus longue, des températures plus élevées et un essor de la culture de riz qui ont contribué à augmenter la population des moustiques, par lesquels la maladie se transmet.

Le pays d’Afrique de l’Est traverse depuis longtemps des périodes d’instabilité politique, d’autant plus depuis que le président Pierre Nkurunziza a remporté un troisième mandat en 2015.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos