Angola : un ex-ministre condamné à 14 ans de prison pour corruption

Angola : un ex-ministre condamné à 14 ans de prison pour corruption

Un ancien ministre angolais des Transports accusé de corruption a été condamné jeudi à 14 ans de prison, devenant le premier haut responsable condamné depuis l’arrivée au pouvoir il y a deux ans du président Joao Lourenco.

La Cour suprême de Luanda a estimé qu’Augusto da Silva Tomas, ministre sous le président Jose Eduardo dos Santos et arrêté en septembre 2018, était coupable de six chefs d’accusation dont corruption, détournement de fonds et abus de pouvoir.

Tomas, comme d’autres anciens responsables du régime précédent qui a duré 38 ans, était accusé d’avoir détourné des millions de dollars de fonds publics au profit de compagnies privées.

A son arrivée au pouvoir en 2017, le président Lourenco avait promis qu’il lutterait contre la corruption pour remettre en état l’économie du deuxième pays producteur de pétrole du continent africain.

Il a depuis limogé plusieurs responsables de l’ancien gouvernement, dont Isabel, la fille du président Dos Santos, qui dirigeait la compagnie nationale pétrolière Sonangol.​

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos