RDC : Katumbi va déposer plainte contre Kinshasa

RDC : Katumbi va déposer plainte contre Kinshasa

L’opposant congolais Moïse Katumbi, ex-gouverneur du Katanga, a annoncé le dépôt d’une plainte contre les autorités de Kinshasa auprès du comité des droits de l’Homme des Nations unies « en raison de l’acharnement continu du pouvoir congolais contre sa personne et ses proches ». « Le dépôt officiel de la plainte sera effectué le vendredi 2 juin 2017 à 14h00 à Genève », a-t-il précisé dans un communiqué adressé à l’agence Belga

Katumbi a ajouté avoir mandaté son avocat, Me Eric Dupond-Moretti pour ce faire. Ténor du barreau, Me Dupond-Moretti est le plus célèbre des avocats pénalistes français.

Ancien gouverneur de la riche province du Katanga (sud-est de la RDC) et ex-allié de poids du président Joseph Kabila passé à l’opposition, M. Katumbi est candidat déclaré à la prochaine présidentielle – prévue en principe d’ici la fin de l’année pour désigner le successeur du chef de l’Etat, dont le second mandat a expiré le 19 décembre dernier.

Il a toutefois été condamné à trois ans de prison pour spoliation d’immeuble appartenant à un ressortissant grec, Emmanuel Stoupis – ce qui le rend inéligible – et attend de comparaître devant la justice pour une affaire de recrutement présumé de mercenaires. Les autorités ont promis de l’arrêter dès son retour au pays.

La conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a pour sa part plaidé pour « le retrait » de la décision d’arrestation immédiate de M. Katumbi et « son retour en homme libre afin qu’il exerce ses droits civils et politiques » en RDC après un an d’exil.

Que pensez-vous de cet article?