RDC : Le gouvernement au complet attendu pour le lundi 12 août

RDC : Le gouvernement au complet attendu pour le lundi 12 août

Cette fois, après près de 7 mois, le nouveau gouvernement de la République démocratique du Congo devrait être connu officiellement lundi prochain, 11 août, après une mise en scène aussi improbable que ce gouvernement est pléthorique.

Mais la date du 12 août est arrêtée. « Le lendemain, le président embarque pour quelques jours de repos bien mérités », explique une source du FCC devenue proche de la nouvelle équipe. « Et avant une rentrée politique et sociale qui s’annonce particulièrement tendue », enchaîne un député, lui aussi du FCC, qui s’attend à « de grosses tensions sociales. Beaucoup de choses ont été promises mais les caisses de l’Etat ne permettront pas la mise en place de ces mesures ».

Dès ce mercredi 7 août, M. Kabund, secrétaire général de l’UDPS, et  M. Mwilanya, coordinateur du FCC, chacun flanqué d’une dizaine de délégués de son regroupement politique se retrouvera à l’Hôtel du gouvernement. Coup d’envoi de 5 jours de rencontres, de palabres et de mise en scène devant aboutir lundi à l’annonce des membres du gouvernement.

Pour tenter de légitimer ce gouvernement et lui donner un semblant d’assise, le Premier ministre doit recevoir jeudi matin les délégations des deux regroupements (FCC et Cach) séparément.

Vendredi, ce sera au tour des forces vives, confessions religieuses, entreprises publiques (Aneap), patronat (FEC), délégations des jeunes, des femmes (liste non exhaustive) d’être reçues à l’Hôtel du gouvernement. Quelques heures avant la mise en commun par la coalition FCC -CACH du projet des listes des candidats membres du gouvernement.

Samedi, cette liste, qui pourrait comporter jusqu’à trois noms pour chaque poste, sera remise au Premier ministre Ilunga.

Le lendemain, le Premier ministre et le président se retrouveront pour la confection définitive du gouvernement qui sera rendu public le lundi 12 août… quelques heures avant le départ de Félix Tshisekedi pour un voyage privé.

Cinq jours de mise en scène après plusieurs mois de concertations au sein de chaque camp et entre les piliers de CACH et du FCC sur la confection de ce gouvernement (dans lequel il ne semble pas y avoir de place pour la « formation rebelle » de Modeste Bahati. « Mais un membre ou l’autre de sa plate-forme pourrait obtenir un maroquin », explique le député FCC, qui ajoute : « à condition qu’il ait pris ses distances avec son ancien patron »).  Peu probable que la rencontre entre le Premier ministre et le patronat ou le groupement des femmes parvienne à modifier la composition d’un exécutif de 65 ministres et secrétaires d’Etat.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos