RDC: Les magistrats en grève d’un jour

RDC: Les magistrats en grève d’un jour

Les magistrats de Kinshasa, en République démocratique du Congo, ont observé mercredi un arrêt de travail pour obtenir de meilleures conditions de travail et une augmentation de salaire susceptible de les mettre à l’abri de la corruption.

Au palais de justice de Kinshasa, aucune audience ne s’est tenue. Deux magistrats de la Cour d’appel qui tentaient de siéger ont été contraints de rejoindre la centaine de magistrats qui se dirigeaient vers les bureaux du président Félix Tshisekedi où un mémorandum a été déposé auprès de son conseiller juridique.
« Nous avions décrété mercredi une journée sans toges pour exiger de l’État congolais, à travers le président de la République, l’amélioration des conditions de travail des magistrats et un meilleur traitement salarial« , a déclaré à la presse Edmond Isofa, président du Syndicat national des magistrats du Congo (Synamag).
« Le mémorandum déposé au cabinet du chef de l’État après notre marche pacifique reprend une proposition de nouveau barème salarial qui mettra les magistrats à l’abri des sollicitations diverses. Tout le monde fustige la corruption, mais si on tient compte de notre mémorandum, il y a moyen de lutter efficacement contre ce fléau« , a ajouté M. Isofa.
A Mbandaka, ville du nord-ouest de la RDC, les magistrats ont respecté le mot d’ordre de grève comme à Kinshasa. A Matadi (sud-ouest), Lubumbashi (sud-est) et à Uvira (est), toutes les activités judiciaires se sont déroulées « normalement », ont indiqué des correspondants de l’AFP.
A l’issue des élections de décembre, plusieurs arrêts rendus par la justice congolaise avaient provoqué un tollé dans l’opinion.
Le candidat malheureux à la présidentielle de décembre Martin Fayulu, qui revendique toujours la victoire à la présidentielle, a accusé le président Félix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila d’avoir fait de la corruption « le seul véritable salaire du juge et du magistrat ».
En 2018, Joseph Kabila avait révoqué 250 magistrats accusés de corruption. De nombreux justiciables en RDC, des ONG nationales et internationales de défense des droits de l’homme accusent régulièrement la justice congolaise d’être corrompue.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos