RDC : Plainte au pénal contre Modeste Bahati

RDC : Plainte au pénal contre Modeste Bahati

A quelques jours du dépôt des candidatures pour la présidence du Sénat en République démocratique du Congo, Modeste Bahati, patron du parti AFDC, la deuxième force politique de la majorité parlementaire,  en froid avec son ex-plateforme politique du FCC, est rattrapé par une  plainte déposée au pénal par un homme d’affaires gabonais.

Motif de cette plainte : une sombre histoire de cargaison de ciment que la société Groupe Taverne du ministre d’Etat aurait commandée à ce ressortissant gabonais, qui se présente comme le Directeur général de la société African Distribution Center et qui’il n’aurait jamais payée.

L’accusateur parle de vols, de séquestration dans les cachots de l’ANR et d’expulsion de la RDC avant d’exiger le payement de 3 millions de dollars pour les 26500 tonnes de ciment qu’il prétend avoir livrées.

L’affaire remonterait à 2016 et avait déjà fait l’objet d’une certaine publicité à l’époque dans les médias congolais. Le plaignant y était présenté comme un récidiviste spécialisé dans les extorsions de fonds.

La proximité entre cette démarche et le dépôt de candidature du ministre de l’Economie pose évidemment question.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos