RDC : Mort en prison d’un des condamnés pour l’assassinat de Laurent Kabila

RDC : Mort en prison d’un des condamnés pour l’assassinat de Laurent Kabila

Par MFC

L’Asadho (Association africaine de défense des droits de l’Homme) signale ce lundi 15 juillet le décès en prison de John Bompengo, une des 90 personnes condamnées en pour l’assassinat de l’ex-président Laurent Kabila, en 2001. Il estime que cette mort doit « interpeller le président Félix Tshisekedi ».

L’Asadho a lancé une campagne pour obtenir la révision du procès irrégulier qui avait abouti à la condamnation de 90 personnes en mars 2003, par une juridiction d’exception, la Cour d’ordre militaire, pour l’assassinat, en janvier 2001, de Laurent Kabila, père de Joseph Kabila – qui le remplaça alors en une étrange succession monarchique en pleine république.

Un des condamnés, John Bompengo, « est mort le 12 juillet 2019 en détention à la prison d’Angenga, située dans l’ancienne province de l’Equateur, à cause de mauvaises conditions de détention et du manque de soins de santé adéquats ». Selon l’Asadho, « plus de dix personnes condamnées dans ce dossier » sont décédées dans les mêmes conditions. Ce n’est pas « acceptable que ces personnes continuent à mourir en prison comme s’il y avait un plan pour les exterminer à petit feu afin d’occulter la vérité sur l’assassinat », écrit l’organisation.

Celle-ci rappelle que les détenus auraient dû bénéficier d’amnisties en 2005 et 2013, sous Joseph Kabila, mais que cela n’a pas été le cas. Elle appelle le président Tshisekedi à les libérer en raison de ces amnisties ou de leur accorder la « grâce présidentielle ».

RDCongo: des menaces de mort contre le président de l’Asadho

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos