RDCongo: une télévision censurée aujourd’hui comme hier

RDCongo: une télévision censurée aujourd’hui comme hier

Par Marie-France Cros.

Un air certain de déjà vu: le signal de la radio-télévision RTVS1, liée à la coalition d’opposition Lamuka, a été coupé samedi, à la veille de la manifestation interdite de dimanche de cette alliance politique.

https://afrique.lalibre.be/38368/rdc-tshisekedi-durcit-le-ton-envers-ses-ex-allies-de-lopposition/

RTVS1 appartient à Adolphe Muzito, un des dirigeants de la coalition d’opposition Lamuka, qui avait soutenu Martin Fayulu dans la course à la Présidence. C’est un des rares médias à la disposition de l’opposition.

La suspension de son signal rappelle les usages en vigueur sous le régime Kabila pour museler la presse. Des organisations de la société civile, comme Collectif 24 – une association pour la promotion et la protection du droit à l’information -, ou des défenseurs des droits de l’homme, ont protesté contre cette manière d’agir des autorités, alors qu’il existe des procédures pour faire respecter la loi par les médias qui s’en éloigneraient. En l’occurrence, il est reproché à RTVS1 des « offenses répétées » envers les autorités du pays.

L’impression de « déjà vu » est encore accentuée par la violence déployée par la police envers les journalistes de RTVS1 qui « couvraient » la manifestation interdite de dimanche à Kinshasa (voir video).

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos