Littoral atlantique et Afrique du Nord, grands gagnants de l’été des vacanciers français

Littoral atlantique et Afrique du Nord, grands gagnants de l’été des vacanciers français

L’Hexagone restera cet été la destination préférée des vacanciers français, avec une montée en puissance de la côte atlantique, tandis qu’à l’étranger Tunisie, Maroc et Turquie bénéficient d’un retour en grâce.

Le double attentat-suicide perpétré jeudi à Tunis, qui a tué un policier, « pourrait être suivi d’un attentisme pendant quelques jours dans les réservations pour la Tunisie, mais ne devrait pas avoir plus d’impact car les touristes n’étaient pas visés, il y a peu de victimes et Tunis n’est pas une ville touristique », a jugé Jean-Pierre Mas, qui représente les agences de voyage françaises.

Pour cet été, la Tunisie fait en effet partie des destinations-phare des estivants hexagonaux: elle s’est hissée à la quatrième place du Top 10 (en volume) du moyen courrier, gagnant 23% sur un an, selon les données du Seto, syndicat des tour-opérateurs.

Juste derrière, en cinquième position, le Maroc progresse de 2% et la Turquie (neuvième) bondit de 59%.

Conséquences: les pays comme l’Espagne, la Grèce, l’Italie ou le Portugal, « qui avaient capitalisé entre 2013 et 2016 sur les retraits de la Tunisie, de la Turquie et de l’Egypte, subissent le contre-coup de l’embellie touristique de ces destinations », résume-t-on du côté des agences de voyage françaises.

Au total, cet été, « 36% des Français ont l’intention de partir sur juillet/août, ce qui correspond à un total de 31 millions de personnes, soit un million de plus que l’été dernier », résume à l’AFP Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme.

Parmi les partants, 60% envisagent des vacances en France, et 30% à l’étranger « soit plus que la dernière saison estivale qui constituait déjà un record. 10% sont encore indécis », précise-t-il, sur la base d’une étude réalisée cette semaine selon la méthode des quotas auprès de 2.000 vacanciers français.

« Grandes gagnantes » de l’Hexagone, la Bretagne et la Normandie, et plus généralement la façade atlantique, dont les réservations bondissent de 7% sur un an, selon Protourisme.

– low-cost, tribus et points d’eau –

« Plus des deux tiers des réservations se font dans l’Hexagone. Et si en tête des réservations on a toujours le Var et la Corse-du-Sud, c’est en Bretagne qu’on a les plus hauts taux d’occupation pour août », renchérit Timothée de Roux, directeur général d’Abritel-Homeaway.

Sur la plateforme de location entre particuliers, qui appartient au géant Expédia et propose 235.000 annonces en France, « près de 90% des locations dans le Finistère sont déjà occupées pour août, et 80% dans les autres départements bretons, c’est plus fort que les autres années ».

Cet été particulièrement, tient à mettre en avant Didier Arino, des acteurs tels que Booking, Airbnb ou Tripadvisor « connaissent une montée en puissance considérable », un grand nombre de Français se passant ainsi de voyagistes pour voyager – en France comme à l’étranger.

Des démarches facilitées par les compagnies aériennes low-cost, « dont la multiplication des vols au départ des villes de province permettent aussi à de plus en plus de familles de partir à l’étranger », souligne-t-il.

Cet effet « vacances en tribu » – partir avec sa famille ou d’autres familles – est aussi constaté par Abritel, qui note que « les maisons qui sont louées sont plus grandes cette année, on a en moyenne des locations pour 5 à 6 personnes, et la proportion des maisons pour +huit personnes et plus+ a augmenté, représentant 17% de nos locations contre 13% il y a trois ans », relève Timothée de Roux.

Reste à savoir quel sera l’impact, sur les décisions de dernière minute, de la vague de chaleur qui sévit actuellement sur l’Hexagone: pour Didier Arino, « la canicule risque de casser la dynamique de réservations pour les destinations chaudes, le tourisme urbain ou les parcs d’attraction, mais elle peut aussi avoir un effet d’accélérateur pour le littoral atlantique, les zones de lacs ou disposant d’un point d’eau ».​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos