RDCongo: Islam congolais: la maladresse de Félix Tshisekedi

RDCongo: Islam congolais: la maladresse de Félix Tshisekedi

L’agence de presse congolais privée APA fait état, ce jeudi 27 juin, d’une polémique au sujet de la participation d’imams à la journée de prière dirigée le dimanche 23 dernier à Kinshasa par le chef de l’Etat.

Selon nos confrères, l’initiative de Félix Tshisekedi – qui a, lors de cette journée de prière, consacré le Congo à Dieu – a déclenché des polémiques et invectives au sein de la communauté musulmane du Congo, par réseaux sociaux interposés. Les uns reprochent aux imams présents au Stade des Martyrs, pour cette cérémonie jugée « chrétienne », de s’être placés en position de « vassalité », alors que les musulmans formeraient une communauté moins développée que celle des catholiques et celle des « églises du réveil » protestantes (dont l’impact a dépassé celui du courant protestant officiel, l’Eglise du Christ au Congo).

Mais, surtout, cette cérémonie donne à Félix Tshisekedi l’air d’intervenir dans une dispute intra-musulmane.

Dispute interne chez les musulmans

En effet, la Communauté islamique du Congo (Comico) est, depuis 2018, l’objet d’une lutte pour le pouvoir – alors que l’organisation terroriste internationale Etat islamique revendique, dans le même temps, des attaques attribuées aux ADF (rebelles ougandais sévissant à l’est du Congo).

https://afrique.lalibre.be/37245/rdcongo-lutte-pour-le-pouvoir-sur-les-musulmans-congolais/

Cette lutte interne pour le pouvoir oppose d’une part le représentant officiel de la Comico, Cheikh Ali Mwinyi, et d’autre part les fidèles de cheikh Zaidu Ngongo Amani, qui ont tenté de prendre par la force le contrôle de cet organe. Les premiers accusent les seconds de prêcher le « djihad » (guerre sainte) aux jeunes musulmans.

Or c’est précisément ce second groupe qui était présent au Stade des Martyrs, dimanche, selon nos confrères d’APA, sous la houlette de l’imam Dokodoko. Ces derniers, poursuit APA, considèrent leur invitation à cette journée de prière comme une reconnaissance de leur statut de dirigeants officiels de l’islam congolais.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos