RDC: mandat d’arrêt contre un chef de guerre, l’ONU promet son soutien

RDC: mandat d’arrêt contre un chef de guerre, l’ONU promet son soutien

Les Nations unies ont promis mercredi leur soutien à l’exécution d’un mandat d’arrêt émis par la justice militairecongolaise à l’encontre d’un chef de guerre accusé d’atteintes aux droits de l’Homme et de violences sexuelles dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). L’auditorat militaire a lancé le 7 juin un mandat d’arrêt contre Guidon Shimiray Mwissa pour « participation à un mouvement insurrectionnel », « crime de guerre par recrutement d’enfants », et « crime contre l’humanité par viol », selon une information diffusée mercredi par Radio France internationale (RFI).

Déjà sous sanctions de l’ONU, des Etats-Unis et de la France qui ont gelé ses avoirs en 2018, le chef de guerre est à la tête depuis 2015 d’une coalition de groupes armés dans la province du Nord-Kivu.

Ce groupe baptisé NDC-R mène des offensives contre divers groupes armés hutus. Le chef de guerre est aussi accusé de se « substituer aux autorités locales » et de se livrer avec ses hommes « à des exactions graves sur les populations civiles », d’après le mandat d’arrêt consulté et authentifié par RFI. Il est signé par le procureur militaire, le général-major TimothéeMukuntu Kiyana.

« Nous allons accompagner la justice militaire congolaise pour pouvoir exécuter ce mandat », a précisé la porte-parole de la Monusco, Florence Marchal, lors de son point de presse hebdomadaire. « Depuis le début de l’année, près de 300 allégations de violences sexuelles liées au conflit ont été rapportés dans le territoire de Masisi (dans la province du Nord-Kivu). Le bureauconjoint des droits de l’Homme a vérifié 111 cas entre janvier et avril dernier, dont la moitié sont imputables au NDC-R », a ajouté la porte-parole.

Le véritable nom de ce mouvement est « Nduma Defense of Congo rénové ».

La Monusco a qualifié le mandat d’arrêt de « développement positif pour la sécurisation de la province et lalutte contre l’impunité ».

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos