RDC: les deux dernières élections de gouverneurs en RDC fixées au 10 juillet

RDC: les deux dernières élections de gouverneurs en RDC fixées au 10 juillet

L’élection des gouverneurs des deux dernières provinces de la République démocratique du Congo (RDC) où ce scrutin indirect n’a pas encore eu lieu, celles de Sankuru (centre) et du Sud-Ubangi (nord-ouest), se déroulera le 10 juillet prochain, a annoncé la Commission électorale nationale indépendante (Céni) dans un communiqué reçu mercredi à Bruxelles. Ce report – les deux élections devaient initialement se dérouler le 10 avril – fait suite à des arrêts du Conseil d’État congolais, qui a décidé de la réhabilitation du candidat Joseph-Stéphane Mukumadi au Sankuru. Il y affrontera l’ancien porte-parole du gouvernement Lambert Mende Omalanga, jusqu’à présent candidat unique de l’Alliance politique Convention des Congolais unis (CCU) et alliés, l’une des composantes du vaste Front commun pour le Congo (FCC) de l’ancien président Joseph Kabila Kabange. Il avait été mis en cause dans une rocambolesque affaire de recel d’un diamant de 87 carats issu de l’exploitation artisanale.

Dans la province du Sud-Ubangi, le scrutin, remporté par le gouverneur sortant Joachim Taila Nage, un ancien du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD, la formation politique de l’ex-président Kabila formant le noyau dur du FCC) qui se présentait comme indépendant, avait été annulé. Mais le Conseil d’État a réhabilité sa candidature, qui avait été invalidée par la Céni, avant d’être entérinée par la Cour d’appel.

En RDC, l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs se déroule au second degré, par les 26 assemblées provinciales.

À l’issue des élections générales du 30 décembre 2018, le FCC pro-Kabila contrôle la plupart des provinces (assemblées et gouvernorats). La formation dispose aussi d’une majorité écrasante à l’Assemblée nationale et au Sénat, les deux chambres du parlement congolais. Elle a conclu un accord de partage du pouvoir avec la Coalition Cap pour le changement (Cach) du nouveau président Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo, qui a succédé à M. Kabila le 24 janvier.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos