RDCongo: éviction des creuseurs au Katanga: asphyxier le système

RDCongo: éviction des creuseurs au Katanga: asphyxier le système

Par Marie-France Cros.

L’armée congolaise a entamé mercredi l’éviction de plusieurs milliers de creuseurs artisanaux des concessions minières de Tenke Fungurume Mining (TFM), principale société minière privée au Katanga. Selon les informations recueillies par La Libre Afrique.be, les propriétaires avaient demandé l’aide de l’Etat congolais pour faire face à l’invasion des creuseurs.

TFM est une co-propriété de la Gécamines (société publique congolaise), de China Molybdenum. En raison de la présence de quelque 10.000 creuseurs artisanaux exploitant certaines parties de sa concession 1400 km2 dans le Lualaba (Kolwezi), TFM a demandé l’aide de l’Etat congolais, qui a envoyé l’armée (voir video).

Selon une source minière, TFM « a demandé qu’on ne tire pas sur les creuseurs. La société espère que la présence militaire les fera partir, surtout quand les militaires entameront le démantèlement des comptoirs » qui achètent leur production aux creuseurs artisanaux, et cela « dans les jours qui viennent ». TFM « espère une asphyxie du système ».

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos