RDCongo: la tension politique ne retombe pas, Tshisekedi se tait

RDCongo: la tension politique  ne retombe pas, Tshisekedi se tait

Par Marie-France Cros.

La tension politique n’était pas (encore?) retombée, jeudi, après trois jours de violences de jeunes combattants UDPS contre des partis kabilistes, des heurts entre jeunes des deux camps et la réclamation de la fin de la coalition entre eux par les protestataires UDPS.

Une marche était prévue jeudi par l’opposition Lamuka, qui avait soutenu Martin Fayulu à la présidentielle, de la gare centrale de Kinshasa vers la Cour constitutionnelle, qui a jeté de l’huile sur le feu en invalidant 23 députés d’opposition au profit des kabilistes. Une autre marche était prévue pour samedi par le MLC de Jean-Pierre Bemba et Eve Bazaïba. Enfin, des préparatids sont en cours pour une grande manifestation le 30 juin, pour le 59e anniversaire de l’indépendance. On annonçait aussi une manifestation à Butembo (Nord-Kivu).

On annonçait aussi une manifestation à Butembo (Nord-Kivu) et à Bunia, où le siège du PPRD a été attaqué. A Kisangani, une protestation contre les invalidations de députés a suscité la mise à sac du siège du PPRD; selon les informations de La Libre Afrique.be, plusieurs militants UDPS auraient été tués lors d’affrontements avec des militants PPRD dans cette ville et à Lubumbashi mais nous n’avons pas de précisions pour l’instant. Par ailleurs, les opérateurs économiques de Goma (Nord-Kivu) annoncent une « journée sans boutiques jusqu’à 13h » vendredi et appellent leurs adhérents à une marche dans la matinée de demain.

Vidéo: Manifestation contre les invalidations, jeudi, à Bunia

Félix Tshisekedi voyage

Les violences enregistrées jusqu’ici – auxquelles il faut ajouter une attaque (pierres dans les vitres, feu dans la cour) contre la résidence de Jaynet Kabila, sœur jumelle de l’ancien chef d’Etat – ont suscité des appels au calme par tweet venant du FCC (coalition kabiliste) Jean-Pierre Kambila et du secrétaire général de la Ligue des jeunes de l’UDPS, Ted Beleshayi.

Rien, toutefois, de la part du président Félix Tshisekedi – au nom duquel les « combattants » de l’UDPS se sont révoltés, lundi -, qui, à peine rentré de l’assemblée annuelle des banques africaines à Malabo, a repris l’avion, jeudi, vers la Tanzanie et le Burundi.

Attaque du siège du PPRD à Mbuji Mayi.

Un programme de gouvernement?

Tentative de calmer la colère de « la base » UDPS? Le négociateur pour la coalition Cach (UDPS + UNC de Vital Kamerhe), François Mwamba, présenté comme proche de Félix Tshisekedi, a annoncé qu’un programme commun de gouvernement avait été trouvé entre Cach et la coalition kabiliste FCC.

Mwamba a indiqué selon l’agence APA, que le gouvernement ne pourra toutefois pas être mis en place d’ici au 15 juin, date de la clôture de la session ordinaire de l’Assemblée nationale, devant laquelle le Premier ministre doit présenterle cabinet; il faudra donc convoquer, dit M. Mwamba, une session extraordinaire, ce qui occassionne d’importantes dépenses. FCC et Cach ne sont toujours pas d’accord sur la répartition des postes au gouvernement, le FCC réclamant la part du lion, au pro ratade sa main-mise sur les assemblées législatives.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos